The Staggering Sword : La Renaissance

Le retour de l'épée élémentale de la foudre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de Sonic officielle

Aller en bas 
AuteurMessage
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Histoire de Sonic officielle   Lun 16 Mai - 0:29

Je n'ai pas la prétention d'être un grand écrivain mais je souhaite donner à Sonic une histoire complète, j'ai déjà réalisé à moitié ce rêve avec l'Histoire de Sonic mais certains éléments n'allaient pas (comme Kintobor, tiré des comics américains...) Tout sera tiré des manuels japonais, des OAVs et de Sonic X. Que de l'O-FI-CIEL !


Chapitre 1 : Ecrasez le Dr.Robotnik !


Chapitre 1 : Ecrasez le Dr.Robotnik !



Qu’est-ce qu’on venait de voir ? Il semble qu’on ait rêvé et pourtant, il y a eu comme un coup de vent qui a soufflé deux ou trois palmiers de la paisible région des collines vertes. Personne n’a pu voir ni sentir ce coup de vent puisque à présent elle était désertée de toute vie. Le vent continuait son chemin en soufflant tout ce qui se trouvait sur son passage, il ne s’arrêtait pas. Ce ne fut que lorsqu’il fît face au lac Aqua que l’étrange coup de vent s’apaisa. Nul ne pouvait distinguer la raison pour laquelle l’air était si agité et pourtant elle était là, là-haut sur la colline. Le soleil éclairait ce mystérieux phénomène, c’était un animal, pas de doute, et de loin, on pouvait voir sa couleur bleu cobalt. En approchant, on pouvait constater qu’il avait de grands yeux verts, ses yeux occupaient une grande surface de son visage, sur le haut de sa tête, on ne voyait que du bleu. Deux oreilles de hérisson étaient visibles, un sourire illuminait le visage de cet étrange hérisson bleu dont le dos était cerné de piquants volumineux pour sa petite taille. Le hérisson regarda ses gants blancs, il ne se souvenait pas de quand il les avait enlevés pour la dernière fois, c’était comme une seconde peau pour lui, ces gants. Il baissa alors la tête vers le sol et sourit en voyant ses chaussures : Les Power Sneakers. Ces chaussures rouges longées d’un large trait blanc avaient la particularité intéressante de résister aux frottements divers ce qui expliquait pourquoi il y avait tant de vent sur les collines vertes ce jour là. Ce hérisson était capable de se mouvoir à une vitesse phénoménale, il pouvait dépasser la vitesse du son. Il était supersonique, c’est pour cela qu’on le nommait Sonic, Sonic le hérisson. Il était sur les collines pour une raison bien précise, un jour, un certain docteur Ivo Robotnik avait déclaré :
« Sonic... Cet impertinent, ce contrariant hérisson. Il espère que mes plus grands projets soient anéantis. Mais ma force qui réside en mon intellect l'écrasera ! »
Sonic était donc là pour empêcher Robotnik de régner sur South Island, qui était un trésor de joyaux et de ruines, y compris les émeraudes du chaos qui dormaient enfouies quelque part dans l'île. Ces pierres donnaient à tout être vivant une énergie illimitée. De nouvelles techniques se basant sur les armes nucléaires et les rayons laser étaient alors possibles. Mais, il ne fallait pas que ces pierres tombent entre de mauvaises mains qui ne comprennent pas le pouvoir de celles-ci. Aussi, South Island était une île avec un mouvement circulaire, et depuis que cela existe, l'île s'est mise à former une torsion inter dimensionnelle dans laquelle les Chaos Emeraudes erraient. Jusqu'à présent, personne n’avait réussi à mettre les pieds dans cette dimension et à trouver les émeraudes.
Un jour, quelque chose d'horrible se présenta sur l'île. Le Dr.Robotnik et ses partisans y mirent pieds, ce scientifique fou a toujours voulu régner en maître sur cette île, c’était un gros bonhomme pesant environ 180 kilogrammes, il avait une grosse moustache brume sur son visage en forme d’œuf flanqué de petites lunettes. Son corps avait lui aussi une forme d’œuf, il était toujours habillé de rouge avec une petite touche de jaune et mettait chaque jour le même pantalon noir qui lui faisait ressortir cette forme d’œuf, à cause de son apparence, les gens l’appelaient « Eggman » ce qui avait le don de le mettre dans une rage folle. Et ce jour là, il était en proie à une idée fixe :
« Même s'il faut retourner chaque parcelle de cette île, j'aurai les Chaos Emerald !! »
Alors, Dr.Eggman entreprit l'exploitation d'une énorme forteresse dans un angle de l'île. En apprenant cela, Sonic s’était précipité vers les collines vertes pour voir cette forteresse de plus près, il n’était plus très loin, normal, il était parti il y a une minute et avait parcouru 72 000 kilomètres, histoire de s’échauffer et d’atteindre sa destination. Il allait se remettre en route quand il aperçut ce qui ressemblait plus ou moins à une coccinelle, la particularité de celle-ci résidait dans le fait que sa carapace soit métallique et blindée. Le Docteur Robotnik construisait beaucoup de robots grâce à son « robotiseur » qui transformait la population animale en féroces robots. Sonic vit au-dessus de lui, flottant dans les airs, trois anneaux d’or. Les anneaux d’or contenaient de l’énergie positive, Sonic les attrapa tous les trois et instantanément il se mit à tourner sur lui-même tout en se recroquevillant comme le font les hérissons quand ils ont peur. Cela formait une boule bleue hérissée de piquants peu rassurante pour le robot coccinelle sur lequel Sonic s’écrasa provoquant du même coup l’explosion de la créature métallique. Une abeille robot avait tout vu et s’enfuyait au loin, qu’a cela ne tienne, Sonic fonça et détruisit l’abeille bleue de la même façon. Il sauta sur un palmier et découvrit une sorte de ressort de couleur jaune vif, encore une invention de Robotnik ? Il sauta dessus et fut expédié dans les airs où il récupéra d’autres anneaux. Etrangement, ils disparaissaient à chaque fois que Sonic utilisait leur énergie, allait t-ils se reconstituer plus loin ? En tout cas, le hérisson décida de traverser les collines vertes infestées de robots, il remarquait qu’a chaque fois qu’il détruisait un robot, un animal en sortait, lorsqu’il aperçut un oiseau bleu sortir d’un robot, il l’attrapa entre ses mains.
« Pitié, ne me fais pas de mal, hérisson bleu ! » cria l’oiseau d’une voix plaintive
Les oiseaux des collines vertes étaient appelés les Flickies et possédaient le don de la parole.
« Je ne n’en ai aucunement l’intention. Dis-moi comment as-tu fait pour te retrouver à l’intérieur d’un piranha qui d’ailleurs à bien failli m’abîmer les piquants ! »
« Robotnik utilise son robotiseur pour mettre tous les animaux dans cet état, son but est de nous exploiter pour trouver les Chaos Emeralds et dominer toute l’île !»
Sonic laissa alors le Flicky s’envoler et se retourna alors vers un crabe robot, celui-ci était effrayé. Sonic lui sourit.
« Amène-moi à ton maître. »
Le crabe partit alors vers la direction nord des collines vertes, Sonic le suivit tranquillement et se retrouva bientôt face à l’homme qu’il cherchait. Le docteur Ivo Robotnik était à l’intérieur d’un petit vaisseau gris sans toit équipé d’un pare-brise résistant, d’une lampe éclairante à l’avant et d’un modeste système d’hyper propulsion, toujours en forme d’œuf, cela semblait être une obsession chez Robotnik.
« Regarde Sonic, cette fois tous les animaux de l'île ont été transformés en robots ! Tu es le dernier sur la liste.»
Il ria de bon cœur comme si il était sûr de pouvoir battre Sonic facilement. Il monta dans son petit vaisseau et en sortit alors une énorme boule de terre apparemment tirée du sol de la colline la plus proche. Cette boule était reliée par un ingénieux système de fils de fer à l’œuf volant. Il balança sa boule de gauche à droite, Sonic prit le coup de plein fouet et perdit dans sa chute quelques anneaux qu’il avait ramassés sur les collines. Il tenta de les attraper tout en évitant la boule qui se balançait encore, son bras atteignit un anneau, il se recroquevilla de nouveau en tournant et s’envola vers le vaisseau de Robotnik, le choc le fit vaciller et la boule se décrocha pour aller s’écraser dans le fond du Lac Aqua.
« Désolé Robotnik mais j’ai besoin que ça aille vite » dit Sonic d’un ton espiègle.
Robotnik décolla de la colline en hurlant à Sonic qu’il paiera pour ce qu’il a fait et qu’il n’avait encore rien vu. Sonic lui répondit qu’il demandait à voir. Il se dirigea donc vers le Pont qui menait au Palais de Marbre. Le Pont était en réalité un assemblage de ponts qui depuis le passage de Robotnik s’étaient révélés dangereux pour ceux qui ne savent pas nager, or, Sonic était de ceux-là.
Nombreux sont ceux qui pensaient que Sonic était invincible, ils avaient tort car si il y avait une chose que Sonic ne pouvait supporter, c’était les grandes étendues d’eau. Lorsqu’il arriva devant les ponts saccagés, il se demanda alors comment il allait traverser. Une seule solution, sauter. Sonic était un champion de saut et il avait déjà réussi à sauter plus de 10 kilomètres, qui était son record personnel. Sans s’en rendre compte, il s’était engagé sur le pont qui, ne supportant pas sa modeste masse, craquait de partout. Au premier «crac !» Sonic ressentit comme une petite secousse et ralentit un peu de peur que sa vitesse excessive ne fasse craquer le pont, au contraire, cela concentra sa masse une un seul point du pont qui céda. Sonic dégringola dans un « plouf » formidable et il se retrouva dans l’eau. Il se mit à faire énormément de mouvements de panique.
« Non ! Au secours, je me noie ! »
En tapant sur l’eau, il remarqua alors qu’elle n’avait que cinq centimètres de hauteur et qu’il ne se noyait pas du tout.
« Ben quoi, tout le monde peut se tromper ! »
Il avait senti qu’il avait l’air ridicule, il fonça alors à toute vitesse sur les ponts, deuxième erreur car lorsqu’un pont s’est déjà écroulé, il ne le remarque pas et là, ce n’est plus cinq centimètres d’eau qui recouvrait Sonic bien qu’il essayait, en vain, de s’en convaincre. Le docteur passa alors au-dessus de lui et cria en souriant d’un air moqueur :
« Elle est bonne ? »
Sonic bullait de rage, il allait lui faire payer cet affront, il tenta de sortir de l’eau en sautant mais c’était inutile. Il remarqua alors un piranha robot, il s’accrocha à son dos et attendit qu’il saute hors de l’eau pour sauter sur la berge la plus proche. Il vit alors que sur cette berge, il y avait une pierre précieuse de couleur bleue indigo, par sa forme, elle faisait penser à une émeraude. Cela ne pouvait être qu’une émeraude du chaos ! Oui ! Il s’approcha pour la prendre mais Robotnik fut le plus rapide pour une fois et prit l’émeraude.
« Merci de l’avoir trouvé pour moi ! »
« Oh regarde, un piranha ! »
« Un piranha ? Où ça ? »
Sonic profita de son inattention pour sauter sur le vaisseau de Robotnik en lui prenant l’émeraude des mains. Il lui tira la langue et dansa sur le vaisseau pour se moquer de lui, Robotnik tenta de l’attraper. Il en eut rapidement assez de ce petit jeu et tira sur Sonic à l’aide de ses canons sur le coté de son petit vaisseau, Sonic en prit une en pleine tête et fit tomber sa collection d’anneaux dans le vide puis tomba également sur un pont. Robotnik était ravi.
« Je t’ai eu ! »
Sonic lui montra alors l’émeraude indigo et Robotnik en fut tellement étonné qu’il ne vit pas la haute colline devant lui. Après avoir dépassé les restes du vaisseau fumant, Sonic monta sur la colline et vit alors au loin le Palais de Marbre, construit au pied d’un volcan. Il aperçut alors sous ses pieds, l’herbe qui prenait feu, il se dépêcha de courir vers le palais. La lave coulait dedans il avait plusieurs niveaux d’entrées et de sorties, il se mit en boule pour sauter jusqu'au palais en détruisant quelques robots de l’infâme Robotnik.
« J’ai trouvé, je vais nommer cette attaque la Spin Attack, attaque tournante… »
Il traversa une partie du palais, il y avait de nombreux pièges ? Etaient t-ils prévus par Eggman ? Il n’en savais rien mais manqua plusieurs fois de se faire écraser. Sur le chemin, il ramassa une bonne cinquantaine d’anneaux d’or à l’énergie positive.
« Moi, je suis ultra positif ! Tiens ça sens le jambon grillé… »
C’est alors qu’il vit que la lave le suivait dangereusement et commençait à brûler ses piquants. Il courut alors à toute vitesse et sa cogna contre une corniche en marbre.
« Je commence à comprendre pourquoi tout le monde appelle cet endroit la zone de marbre…ah ma tête… »
La lave gagnait du terrain, il décida alors de passer en dessous de la corniche, en boule il prendrait moins de place. Il fallait réagir vite et dans ce domaine, Sonic était champion plus que pour réfléchir. Cette fois-ci, sa réaction lui sauva la vie, la lave était bloquée, il n’avait plus qu’à sauter pour continuer son chemin. Chemin qui était parsemé de lave où flottaient quelques morceaux de marbre.
« Il ne manquait plus que ça, si ça continue je vais finir par regretter d’être passé par ici. »
Afin de vous épargner les diverses commentaires de voyage de Sonic…
« Je crois que je regrette carrément, là… »
Nous allons passer à un prochain événement comme ceci : Après une demi-heure de traversée difficile, Sonic était enfin sorti du palais, chance inespérée, il n’avait pas perdu ses anneaux en route. Au moment de sortir, il aperçut en lévitation au dessus de lui un anneau d’or gigantesque, toujours sans réfléchir, Sonic fonça l’attraper et passa au travers.
« Qu’est-ce qui se passe ? »
Il venait de passer dans une autre dimension…


n…

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Ryo
Deux émeraudes
Deux émeraudes
avatar

Nombre de messages : 37
Mot aux membres : : Forumactif
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Histoire de Sonic officielle   Lun 16 Mai - 19:35

ô_ô Respect, je trouve que ça représente vraiment le joueur, Sonic dans l'hsitoire est aussi une représentation du joueur devant sa console qui se palint des plaint des commantaires du narrateur mdr Continue comme ça.
J'ai Chapitre 1, ça signifie que tu fera Sonic 2 aussi...je n'attends que ça.


Dernière édition par le Dim 22 Mai - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: Histoire de Sonic officielle   Lun 16 Mai - 20:04

« Mais qu’est-ce que c’est que cet endroit ? »
C’était effectivement une question à se poser, car Sonic voyait devant lui une série de blocs de toutes les couleurs dont un R, un «Up » et le reste était vert. De multiples anneaux d’or se trouvaient dans cette dimension et Sonic restait en boule en permanence car ce labyrinthe de blocs tournait sur lui-même et inversait sa rotation dès que Sonic touchait le bloc R. Il vit alors une série de blocs qui clignotaient rouge et bleu, il était écrit «Goal», ce qui signifie Objectif.
« Si ils pensent que je vais me faire avoir comme ça… »
Mais la dimension tournait dans le mauvais sens et Sonic était attiré par les Goals, il regarda derrière lui, il n’y avait que des oiseaux vert et géant, en essayant de les toucher, il s’aperçut que ce n’était qu’une toile de fond, cette dimension était en deux dimensions, pas de profondeur…
« Zut ! Vite, remontons ! »
Il cogna contre un bloc circulaire de couleur rouge frappé d’une étoile, comme il avait rebondit dessus, il leur donna le nom de bumper.
« Ben, quoi, c’est joli ! »
Il était parti dans le sens inverse des Goals et aperçut alors une émeraude de couleur jaune prisonnière d’un grand nombre de blocs en forme de diamants de couleurs différentes. Il utilisa sa Spin Attack sur les blocs pour les casser et toucher l’émeraude du chaos.
« Je l’ai ! »
Eclair blanc, plus rien.
Lorsque Sonic se réveilla, il vit alors qu’il se trouvait dans une sorte de ville entourée de montagnes, enfin, c’est ce qu’il voyait au fond parce que devant lui, il ne voyait que des pilonnes violets plantés dans un sol marron, quelques lampes éclairaient le chemin sue lequel le hérisson put distinguer une boîte verte. Il s’approcha de la boîte sans faire de bruit de peur qu’un diable en sorte et la contourna tranquillement. Lorsqu’il arriva devant une falaise artificielle, toujours marron, il s’aperçut que c’était le vide et que de l’autre coté se tenait raide et fier un crabe comme il en avait vu sur les collines vertes.
« Bon, je saute… »
Il ne craignait pas de tomber dans le vide et en effet, il s’aperçut que cet endroit avait été modelé comme un flipper et qu’il pouvait descendre à toute vitesse et remonter de l’autre coté. Le crabe qui le vit envoya deux boules lumineuses de ses pinces. Sonic n’avait pas d’anneaux d’or sur lui pour lui échapper et fut assommé. Le crabe descendit alors, il tâta le corps de sa victime, il semblait neutralisé. Il courut, fou de joie annoncer cela au docteur Robotnik. C’est alors que les Flickies que Sonic avait délivré prit son corps et le ramenèrent à un socle jaune orné d’un ballon rouge, il était rouge depuis que Sonic était passé dans cet étrange endroit. Une fois en dessous, il se réveilla instantanément.
- Sonic, nous avons eu peur pour toi. Nous t’avons ramené au Lamp Post.
- Où suis-je ?
- Cet endroit est appelé la Cour des Ressorts.
- C’est vrai qu’il y a quelques ressorts, c’est Robotnik qui a construit ça ?
- Oui, Sonic. Tu peux y aller maintenant, le Lamp Post te permettra de te relever plus vite si tu t’évanouis.
Sonic se releva en pleine forme, il se demandait qui étaient les génies qui avaient inventé le Lamp Post. Plus tard, Sonic avait de nouveau récupéré quelques anneaux et un anneau géant apparut. Cette fois, il y plongea tranquillement pour revenir dans la dimension parallèle. Il lui semblait que dans cette dimension se trouvait l’émeraude violette. Il la vit entourée d’une multitude de blocs. Mais c’est alors que la dimension trembla, le papier peint passa des oiseaux à des poissions tout aussi géants. Le changement avait distrait Sonic qui toucha alors le Goal. Une lumière blanche à nouveau le renvoya dans la cour des Ressorts. Devant lui il y avait des blocs marron qui semblaient peu solides. C’est alors que Robotnik fit son apparition.
« Je t’ai manqué, Sonic ? Ne t’inquiète pas, c’est toi qui ma me manquer bientôt… »
Il se mit à rire d’une façon que Sonic trouva parfaitement débile. Ce qui lui parut moins débile, c’est la façon dont Robotnik l’attaqua, en sortant un piquant énorme de son petit vaisseau-œuf, Eggman le planta dans un des blocs marron et le fit exploser. Il ne restait désormais que 9 blocs à Sonic pour ne pas tomber. Il tenta de passer à gauche mais Robotnik explosa encore un bloc de ce coté, ce qui l’empêchait de passer par là. Il se résolut donc à frapper Robotnik à l’aide de sa Spin Attack. Il serra un anneau dans sa main et fonça sur le vaisseau…
« Aïe ! »
Sans faire attention au piquant qui explosa encore un bloc mais à droite cette fois, Eggman réduisait la surface de combat. Le hérisson décida alors de laisser Eggman exploser tous les blocs sauf le dernier. Robotnik détruisit tous les blocs un à un et il ne reste pas que celui du milieu. Au moment où Robotnik arrivait, Sonic passa au dessus de lui en boule et sauta sur le vaisseau. Il frappa alors le réservoir de carburant qui coula dans le vide. Le vaisseau dut se poser sur le dernier bloc.
- Alors Robotnik, comment vas-tu partir, maintenant ?
- Je vais détruire le dernier bloc !
- Comme tu voudras.
Erreur fatale, il sortit le piquant et le dernier bloc explosa, le vaisseau tomba dans les montagnes. Quand à Sonic, il s’est retrouvé sur l’autre coté en sautant simplement. Il vit alors une sorte de grande boîte de fer avec le signe de Eggman dessus. Un gros bouton poussoir jaune se trouvait en haut de la boîte. Il sauta dessus et la boîte s’ouvrit laissant sortir une flopée de petits cochons, de petites poules emprisonnées par le savant fou. Sonic n’avait plus qu’à franchir la porte qui se trouvait face à lui et il ressortait sur son île.
Dans la Jungle, paisible jungle…un hérisson court ce soir…Et les robots, stressés, s’inquiètent, un hérisson court toujours…
Cet air revenait souvent dans la tête de Sonic lorsqu’il se trouvait de la jungle sur sa petite île. Les robots avaient en effet de quoi s’inquiéter. Sonic n’attendit pas pour courir à travers la jungle, il aperçut des arbres fruitiers. Il s’arrêta et cueillit une pomme qu’il mangea avec appétit. Il prenait des forces pour entamer son ascension dans une grande chute d’eau. Il vit alors dans un coin reculé derrière l’arbre, un fruit pas comme les autres, émeraude du chaos ? Oui, la violette ! Enfin, il le supposait, il semble que les émeraudes qui sont hors de leur dimension perdent leur couleur pour devenir toutes bleu moyen. Il avança vers de la cascade, l’émeraude à la main. Mais lorsqu’il regarda en bas, il frissonna. De l’eau partout, et si il tombait ? Ce n’était pas franchement impossible. Il se força à grimper sur les rondins et les bouts de terre qui foisonnaient près de cette cascade. Il lui fallait atteindre le sommet.
« Pourquoi fallait t-il que Eggman construise sa forteresse en haut de la plus grand montagne de cette île ? Il l’a fait exprès, j’en suis sûr ! »
Lorsqu’il atteignit enfin le sommet…
« C’est pas si dur de placer des Lamp Post ici, non ?! »
Bref, il était de mauvaise humeur, et dans ces moments là, il réfléchissait encore moins que d’habitude, ce qui fit qu’il ne fit pas attention où il mettait les pieds et a lieu de faire rouler le rondin sur l’eau, il tomba la tête la première. Tout au fond, il y avait un endroit pour évacuer divers déchets construit par Robotnik qui n’avait pas attendu pour polluer la Jungle. Sonic fut évacué comme un vulgaire déchet dans les canalisations de son pire ennemi. Lorsqu’il reprit connaissance, il crut d’abord à une hallucination, mais non, il se trouvait dans une sorte de Labyrinthe aquatique, sur certaines pierres étaient gravé comme des têtes de hibou. Enfin, il avait l’impression. Ces pierres lui semblaient faites en or tant la couleur en était proche mais il savait bien que Robotnik n’utiliserait jamais de l’or là où il fait couler ses eaux usées. Ce fut plus long que Sonic l’avait cru mais finalement, il atteignit l’eau en question. Elle avait une horrible couleur verte, il plongea. Il n’avait pas pensé à comment il allait respirer…
« C’est embêtant… »
Il vit alors des bulles sortir du sol, des petites puis une grosse, Sonic la respira et la bulle fut aspirée.
« Parfait, il y a beaucoup d’endroits comme celui-ci pour respirer. »
Sa traversée se passa aux deux tiers sous cette eau immonde rejetée par les usines de Robotnik au sommet de la montagne. Lors de sa traversée, il avait déjà failli se noyer deux fois, merci aux petits phoques et aux Lamp Posts, il aperçut alors avec ses grands yeux de macrocéphale une émeraude du chaos décolorée, sûrement la verte, se dit Sonic. Il faut dire qu’il ne voyait que du vert dans cette eau. Lorsqu’il en sortit enfin, il vit Robotnik en train de réparer une tête de dragon crachant du feu, sans doute pour brûler des déchets.
- Robotnik, tu vas payer pour tout le temps que j’ai passé tes égouts immondes !
- Tu n’aimes la pas la décoration, Sonic ? Tant pis !
Il s’enfuit alors entre les lances et les lance-flammes. Sonic jugea plus prudent de rebrousser chemin mais l’eau montait…Il frappa alors une boîte semblable à un écran qui explosa et l’entoura d’un bouclier bleu, il monta alors pour rattraper Robotnik.
« Tu ne détruiras pas mon vaisseau, cette fois ! »
Sonic ne cherchait pas à pulvériser une énième fois le petit vaisseau de Eggman, il voulait monter. Une boule de feu cassa alors son bouclier, il tomba à terre mais se releva rapidement car l’eau avançait vite.

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: Histoire de Sonic officielle   Mer 18 Mai - 17:24

Il évita avec succès des multiples boules de feu lancés par les têtes de pierre en forme de dragon et esquiva les lances plantées sur les murs en sautant plus vite encore que d’habitude. L’eau ne réussit pas à le rattraper car il atteignait le sommet, Robotnik en le voyant, fuit vers l’extérieur et laissa sans surveillance une autre boîte contenant de petits animaux, Sonic prit juste le temps de la déverrouiller en sautant dessus et poursuivit Eggman tandis quel es animaux s’éparpillaient dans le labyrinthe.
« Tu ne m’échapperas pas, Robotnik ! »
Naturellement, dix minutes plus tard, Robotnik lui avait de nouveau échappé et Sonic était perdu dans une grande ville, en tout cas, il voyait la ville derrière lui mais en réalité, il se trouvait sur une structure de couleur vert pomme aménagée par le docteur fou, ce qui n’était pas de son goût, il faut bien le dire. Les loopings étaient nombreux, on aurait cru que cet endroit avait été fait pour lui, toutefois le trajet aurait été plus agréable sans un tas de sales petits robots qui se mettaient en travers de chemin, par-dessus le marché ils sont d’une impertinence sans égale, Sonic pouvait foncer à s’éclater la tête sans qu’ils prennent la tête de faire détruire plus vite.
« J’en jetterais un au fond d’un ravin de temps en temps… Si il n’avait pas les oiseaux dedans…Oh, ça leur apprendrait ! »
Cet endroit faisait revenir dans la tête de Sonic une musique étrangement reposante, peut-être à cause des étoiles…et oui, il faisait déjà nuit, le soleil était déjà bas sur l’horizon lorsqu’il était à la cour des ressorts, il faisait nuit à présent, à la lumière des étoiles Sonic traversa cette structure complexe tout en évitant difficilement les pièges, il était distrait par cette musique qui lui revenait en tête, la lumière des étoiles…
Mais déjà il avait récupéré une bonne centaine d’anneaux d’or et ne savait plus où ils mettre, ses bras étaient terriblement chargés d’anneaux. Il aperçut alors au loin un anneau géant et en dessous, il y avait un panneau représentant Robotnik, il en avait déjà vu mais ne s’était pas attardé à les observer. Il regarda derrière le panneau et trouvait une image de lui-même, il ne put s’empêcher de tourner le panneau, cela ne pouvait pas être Robotnik qui avait installé ce panneau, quelqu’un comptabilisait ses passages régulièrement, mais qui ? En tout cas, cette personne savait que Sonic ne pouvait s’empêcher de tourner le panneau du coté où était représenté…
Ses pensées furent alors interrompues par le passage dans l’anneau géant, il se concentra. Le fond des poissions géant était toujours là, il avait la désagréable impression qu’il était en pleine mer. En tout cas, il devait trouver l’émeraude du chaos.
« Je me demande pourquoi on les appelle comme ça… »
Ce fut plus long qu’il ne l’aurait cru mais finalement, il vint à bout des cristaux qui défendaient l’accès à l’émeraude de couleur blanche. Tandis qu’il la prenait, il se vit de nouveau transporté là où se trouvait précédemment. Sauf qu’il avait atterri devant l’endroit précis où commençait la base de Robotnik Son « cerveau de ferraille » comme les gens qui vivaient sur l’île l’appelait. Cette base était recouverte d’usines dont Sonic avait déjà visité les égouts, et les robots étaient deux fois plus nombreux qu’ailleurs, la ville était couverte de pièges, de lance-flammes, de scies et de trappes. Il fallait être très prudent, ce qui n’était pas le fort de notre héros bleu, il faut le dire. Et ce qui devait arriver, arriva, Sonic fut prit entre deux lance-flammes sur un pont qui s’ouvrait et se fermait toutes les dix secondes, il les avait comptés. C’est alors qu’un robot chenille de couleur violette s’aventura au-delà du premier lance-flamme, Sonic le détruisit pour voir apparaître un Flicky.
- Salut, Flicky…, dit Sonic
- Oui et qui vient d’être libéré.
- Je n’appelle pas ça être libéré…
- Tu as peur de te griller les pattes ?
- Peur, moi ? Jamais !
- Alors fonce !
Et c’est exactement ce que Sonic fit, il fonça et se brûla les piquants mais il était passé.
« Ca brûle, au secours, ça brûle ! »
Il arriva alors devant un badnick…
« Qu’es-ce c’est que ça ? »
Robotnik appelait ses robots : Badnicks, celui-ci avait une tête d’ourson mais d’une couleur qui oscillait entre le rose et le mauve. Le hérisson toucha le badnick et…il explosa. Le Badnick, pas Sonic mais ce dernier en ressortit tout noir de suie.
« Je suis dans une colère noire ! »
Le reste de la base apprit à Sonic à claquer des dents car il était carrément rentré à l’intérieur et à l’intérieur, il y avait des scies plus piquantes que lui, en plus, les anneaux d’or n’étaient pas monnaie courante dans cette base, donc il ne pouvait pas compter sur leur puissance positive. Par contre, il comprit bien vite le système de téléportation. De cette façon, il atteignit sans difficulté la salle où Robotnik gardait son émeraude, décolorée, bien sûr. Mais lorsqu’il parvint au panneau habituel, il ne vit aucun anneau géant. Peut-être avait t-il toutes les émeraudes ? Non, c’était impossible, enfin, il ne savait pas combien il y en avait.
« En tout cas, avec celle-ci, ça m’en fait six…Quoi ? Robotnik ! »
Et oui, il était là, il venait d’apparaître. Un mur peu épais le séparait de Sonic, le hérisson remarqua alors qu’il se trouvait sur une série de petits cubes liés entre eux. Robotnik sauta sur un bouton poussoir et les cubes se délièrent. Cela fit tomber Sonic…dans le labyrinthe.
« Oh non, pas encore ! »
Malheureusement, si, il venait de retomber dans ces égouts et ceux là ne faisaient pas dans l’esthétique, ils étaient gris et la substance qu’il déversait était d’une couleur rose, sûrement toxique. Sonic commençait vraiment à en avoir assez, il fonça à travers cet endroit et lorsqu’une structure avança, au lieu de la suivre, il alla plus vite qu’elle et passa en dessous.
Quarante cinq secondes et deux dixièmes plus tard, Sonic était encore bien vivant et avoir rejoint l’endroit où se trouvait Robotnik. Mais celui-ci l’attendait à l’intérieur d’une machine étrange : Elle comportait quatre cylindre encastrés dans les murs, deux en haut, deux en bas, deux pouvait monter ou descendre simultanément. Robotnik changeait souvent de cylindre, mais la masse du docteur rendait le cylindre plus sensible. Pour éliminer Sonic, Eggman avait prévu un générateur électrique qui créait des petites boules aussi tranchantes que des scies composées d’une électricité rosâtre.
« Tu penses pourvoir m’arrêter avec ça ? »
C’est qu’il n’était pas loin, le premier cylindre qui était descendu avait failli écraser notre héros qui s’était alors vengé en frappant le cylindre où se trouvait Robotnik. Sonic utilisa sa Spin Attack huit fois de la même façon et le cylindre céda. Robotnik en sortit et prit place à bord de son petit vaisseau qui monta à sa base aérienne.
Sonic le poursuivit dans la base, Robotnik avait installé un système de sécurité qui se déclenchait toutes les quinze secondes et qui créait un éclair artificiel entre plusieurs générateurs de courant. Sonic dit esquiver chacun des éclairs bien que quelques fois…
« Oh, que ça fait mal… »
Peu après, il s’accrocha à la base et monta une échelle d’acier et eut la mauvaise surprise de découvrit des gros canons qui lançaient des boulets dans tous les sens, pour les éviter, ce fut un travail monstre mais enfin il entra dans la base aérienne. Il recoiffa ses piquants qui avaient été décoiffés par le vent qui régnait à cette altitude. Robotnik se trouvait cette fois dans une coque en verre et envoyait contre Sonic de petites boules électriques.
« Franchement, Robotnik, tu me déçois ! »
Il frappa la coque de verre qui ne résista pas longtemps, Robotnik fut obligé de fuit à l’aide d’un téléporteur qui avait gardé en cas de problème. Naturellement, Sonic le suivit. Personne ne devina jamais où il retomba, sur les collines vertes pile au dessus de Robotnik, ce qui fit exploser son vaisseau qui s’écrasa au fond d’un ravin entre les plus hautes collines…
Je n’en dis pas plus car cette histoire est déjà bien assez longue et assez triste. Sachez simplement que Robotnik eut trois bonnes fractures du coxys, qu’il resta plus de trois jours à se soigner, qu’au bout d’une semaine il put s’asseoir et qu’au bout de trois semaines, pas moins, son vaisseau put remarcher.
Mais revenons à Sonic. Le petit hérisson avait chassé Robotnik de la montagne qu’il occupait sans l’aide de personne. Il était heureux et se remit à courir à travers les collines vertes.
« J’ai écrasé le docteur Robotnik ! »
Les animaux le félicitèrent et l’encouragèrent. Il courut, ses émeraudes se mirent à scintiller, elles avaient retrouvé leurs couleurs, la bleue, la jaune, la violette, la verte, la blanche et la rouge brillèrent sur les collines vertes faisant pousser d’immenses fleurs. Il courait toujours…il vit Robotnik, coincé dans son vaisseau démoli.
« On s’amusait bien tous les deux, dommage qu’il ait abandonné. Mais bon, on ne peut pas passer tout son temps à jouer. »
Et il ne vit pas le lac Aqua devant lui et sauta. Lorsqu’il jeta un œil au dessous de lui, il s’écria.
« Oh, le lac…Là, ça craint… Non ! Oups…Whhaaaa.... !»
Tous les animaux le regardèrent, bouche bée, leur héros ne savait pas nager ! Vite, il fallait plonger. Mais comment ? Un oiseau proposa alors d’aller chercher le justicier de l’île. Une petite poule se mit en route.
Sonic, lui, était au fond du lac et boudait, il était furieux contre lui-même et tenta de sortir mais il lui impossible de se mouvoir sous l’eau. C’est alors qu’il entendit un bruit de plongeon, et une main ornée d’un gant comme le sien attrapa la sienne. Qui venait donc de lui sauver la vie ? Il était sorti du lac. On lui tapota sur le dos, il toussait. Il entendit alors une voix aigue, une voix d’enfant.
- Ca va mieux ?
- Oui, grâce à toi.
- Mais, c’est toi qui as chassé Robotnik ! C’est incroyable !
- Ben oui, c’est moi.
- C’est dingue, Robotnik battu…Moi, je m’appelle Tails, et toi, je peux savoir comment tu t’appelles ?
- Je m’appelle Sonic. Et oui, je suis Sonic le hérisson bleu !

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Sara
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 43
Mot aux membres : : Près de chez moi
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Histoire de Sonic officielle   Sam 21 Mai - 13:11

Pfiou, je viens de tout lire et voici mon avis.

Pour le respect des jeux, c'est très bien, tu as repris quasiment toutes les zones des Sonic 1 sur MG et GG, le prologue est fidèle à ce que disait la version japonaise du manuel de jeu, et on reconnaît aisément les passages importants. Tout est bien retranscris, ta fic dégage la même atmosphère que les jeux.

Les commentaires de Sonic sont très sympas, je trouve que ça décrit bien sa personnalité de hérisson libre, confiant et espiègle.

J'ai fait aussi ma propre adaptation de ce jeu, mais contrairement à toi,je voulais faire quelque chose différent, pas un copier/coller du jeu.

Tu parlais de reprendre quelques de Sonic X. Je n'en vois aucun, mais de toute manière, je ne te conseilles pas de référence à Sonic X si tu veux faire une adaptation fidèle des jeux.

Une dernière chose, la fin laisse supposer que Sonic 2 se déroule juste après Sonic 1. Personnellement, je mettrais Sonic CD entre les deux, mais c'est toi qui décide.

Conclusion : Une longue, mais toujours intéressante adaptation de Sonic 1, très fidèle aux jeux. Pari réussi, JB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Sonic officielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Sonic officielle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-fiction] Une bien triste histoire...
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Staggering Sword : La Renaissance :: 3C :: Cadenas-
Sauter vers: