The Staggering Sword : La Renaissance

Le retour de l'épée élémentale de la foudre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle pièce

Aller en bas 
AuteurMessage
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Une nouvelle pièce   Dim 1 Jan - 21:13

Hyper Sonic
ou
La légende des émeraudes du Chaos


ACTE PREMIER

SCENE PREMIERE

Charon, lune de Pluton

Entrent Lord Faith Doom et Regius.

DOOM – Il est tard dans la matinée et cependant cet astre morbide est dans l’obscurité absolue.
REGIUS – C’est normal, nous sommes près de Pluton, sur Charon, qui est très éloignée de l’étoile de ce système milord…
DOOM – Système qui très bientôt m’appartiendra, à moi, Lord Faith Doom !
REGIUS – Quand je pense que votre pauvre frère a échoué contre ces humains, très franchement et sans vouloir vous offenser, milord, je n’aurais pas cru le seigneur Black Doom si faible…
DOOM – Ce ne sont pas les humains qui ont été cause de sa perte, noble Regius, mais un petit groupe de résistants aux pouvoirs phénoménaux capables d’utiliser l’énergie des émeraudes du Chaos. Tant que ces pierres magiques seront présentes sur cette planète, je n’aurai aucune chance de vaincre leur chef.
REGIUS – Est t-il si fort ?
DOOM – Il a été capable de vaincre l’espèce vivante suprême expérimentale crée par le docteur Gerald Robotnik il y a cinquante ans.
REGIUS – Le Biolizard a été libéré et détruit ?
DOOM – Oui. Mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi des combattants si doués protègent une planète aussi minable que la Terre.
REGIUS – C’est certain, si ils se joignaient à nous, nous pourrions dominer l’univers entier mais si l’espèce vivante suprême expérimentale n’a pas pu leur résister, comment pourrions-nous les détruire ?
DOOM – Il faut utiliser le prototype : Shadow.
REGIUS – Malheureusement, Shadow ne nous obéira pas, votre frère a déjà tenté de prendre possession de son corps et il a échoué.
DOOM – Tu as raison sur un point, Regius. Il a échoué et pour cela il est impardonnable mais tu as tort sur un autre point, il n’a pas tenté de contrôler Shadow.
REGIUS – Mais milord, nous avons les preuves…
DOOM – Tout simplement parce que ce n’était pas Shadow. C’était une copie, le vrai Shadow est mort le même jour que la créature expérimentale en combattant aux cotés du chef des résistants. Voilà ce qui a trompé mon frère, il a cru s’adresser au vrai Shadow et pensait pouvoir le contrôler facilement puisqu’il a donné à Gerald le sang nécessaire à sa création et que nous autres, les Doom, nous avons le pouvoir de contrôler toutes les créatures ayant notre sang dans les veines.
REGIUS – Qui était-ce si ce n’était pas Shadow ?
DOOM – Une copie, crée par le petit fils de Gerald.
REGIUS – Si c’était une copie, comment a-t-elle pu contrôler le pouvoir de ces émeraudes du chaos pour vaincre Lord Black Doom ?
DOOM – Cela, je l’ignore, il semble que les androïdes crées en série par le petit fils de Gerald ne puissent pas utiliser leur pouvoir sauf celui que mon frère a combattu.
REGIUS – Et que comptez-vous faire, à présent ?
DOOM – Je compte prendre le contrôle de cette copie de Shadow et en finir une bonne fois pour toutes avec la Terre, le chef de la résistance sera terrassé et le règne de Lord Faith Doom commencera, adieu Sonic le hérisson !


SCENE II

Une plage de Floride

Entrent Amy, Cream et Cheese

AMY – Sonic ! Sonic !
CREAM – Arrête Amy, tu finiras par te casser la voix à l’appeler.
CHEESE – Ca c’est vrai !
AMY – Mais que veux-tu, Cream, je l’aime ce hérisson bleu et je suis sa petite amie…
CREAM, à part – Autoproclamée… (haut) Ne t’inquiète pas Amy, il finira par t’aimer…
AMY – Mais j’en ai plus qu’assez d’attendre ! Je le vois chaque jour sourire à d’autres, offrir des fleurs à tout le monde, sauf à moi !
CREAM, cachant un bouquet – Mais pas du tout…
AMY – Qu’est-ce que tu caches derrière ton dos ?
CREAM – C’est…c’est Cheese !
CHEESE, derrière Amy – Derrière son dos, derrière son dos !
AMY, se retournant – Cheese ? (Cream se dépêche de jeter son bouquer par terre et commence à prendre les fleurs une par une)
CREAM – Voilà Amy, je t’en offre des fleurs, moi…
AMY – Tu es bien la seule, en tout cas…Mais, ce sont des fleurs tropicales !
CREAM, à part – Oh zut ! Je savais pas !
AMY – Seul Sonic aurait pu aller les chercher, il court si vite qu’il ferait le tour de la planète en deux jours !
CREAM, à part – Et il nage si vite qu’il pourrait traverser l’Atlantique en deux ans…
AMY – Qu’est-ce que tu as dit ?
CREAM – Je dis, ce serait drôle si vous aviez un enfant !
AMY, rougissante – Un enfant, dis-tu ? Oh…tu sais, je pense que je ne ferai pas une très bonne mère et puis je n’ai que treize ans.
CREAM – Moi j’en ai sept et ça ne m’empêche pas de m’occuper de Cheese.
AMY – Ca, je n’en suis pas sûr, où est t-il ?
CREAM – Où es-tu ? Cheese ?
AMY – Qu’est-ce que je disais ?
Entrent Espio, Charmy et Vector, qui tient Cheese
VECTOR – Qui a demandé un Chao, le détective privé vous l’amène !
AMY – Détective privé ?
VECTOR – Chaotix. Vector Chaotix.
ESPIO, bas à Amy – Laisse-le, il se prend pour un agent secret…
VECTOR – Espio, pour fêter ça, je prendrai un bon verre d’eau de mer, au shaker, pas à la cuiller.
CHARMY – Wee ! Fêtons ça, fêtons ça !
CREAM – Merci beaucoup de m’avoir retrouvé Cheese.
VECTOR – De rien, tout le plaisir était pour moi. Ca fait cent dollars.
AMY – Cent dollars pour ramasser un chao sur la plage ? C’est du vol !
VECTOR – Ce sont mes honoraires, si tu n’es pas contente, tu n’engages pas.
CHARMY – Cent dollars, et que ça saute, et que ça saute !
CREAM – Mais je n’ai pas cent dollars…
VECTOR – Il n’y a qu’une seule autre façon de payer…
CREAM – Laquelle ?
VECTOR – Un déjeuner avec Vanilla !
ESPIO – Vector, je t’ai déjà dit que…
VECTOR – Mais tais-toi, je fais ce que je veux, je suis un adulte responsable !
ESPIO – Adulte oui, responsable non !
VECTOR – Tu sais ce qu’il te dit, l’irresponsable, hein, tu sais ce qu’il te dit ?
CREAM – Mais ne vous battez pas, maman sera ravie de vous inviter à dîner !
VECTOR – Cream, viens voir…(bas) Je ne parlais pas de ce genre de dîner, je pensais à quel que chose de plus intime, seul à seul, quoi…
CREAM – J’ai compris, tu veux un dîner romantique avec maman !
ESPIO – Vector…
CHARMY – Tu nous caches quelque chose…
VECTOR – Mais pas du tout !
ESPIO – De toute façon sachant la distance d’ici à la maison de Vanilla qui est d’environ 900 000 yards, ce qui équivaut à 505,17 miles américains et à 813 kilomètres internationaux, on peut estimer que si tu fais 20 kilomètres par jour, si l’on prend ton cas, tu seras arrivé chez Vanilla dans quarante jours. Je crains que le dîner ne soit froid…
CREAM – On n’a qu’à prendre le train, on sera arrivé aux ruines mystiques en trois heures et après un petit tour de bateau on est chez moi.
AMY – Juste pour dix neuf heures.
ESPIO, bas à Amy – Mais tais-toi donc !
VECTOR – En route pour la gare ! Ma belle lapine Vanilla, j’arrive !
ESPIO – Oh non…
Tous sortent à la suite de Vector.


SCENE III

L’île de l’Ange, autel de l’émeraude mère

Entre Knuckles, seul

KNUCKLES – Quelle belle nuit…toutes se ressemblent ici sur l’île de l’Ange, moi, je suis simplement Knuckles, le gardien de cette émeraude géante qui reste toute la journée dans son autel, elle ne parle pas…du moins, je ne l’entends pas. J’y pense, cela fait un an jour pour jour que Shadow a terrassé Black Doom et sauvé la Terre. Il n’était pas si mauvais finalement…Mais…qu’est-ce que c’est que ça ? Un météore ? Non, c’est une étoile qui grossit…voyons ça de plus près. (Il va chercher un petit télescope) Je me disais que cet engin, inventé par mon ami Tails, servirait à quelque chose. (Il regarde l’étoile qui grossit) Serait-ce Pluton ? Il est impossible de la voir d’habitude, on dirait qu’elle a enflé. Je ne vois mêmes plus les autres étoiles… (Une boule de lumière orangée passe devant Knuckles, flash)
Entre Tikal
TIKAL – Lorsque l’astre des morts grossira, lorsque les étoiles s’éteindront, lorsque le désordre s’imposera, le Chaos renaîtra de ses cendres et engloutira les ruines d’une civilisation artificielle et contre-nature.
KNUCKLES – Est-ce que c’est toi, la princesse Tikal ? (à part) Mon ancêtre…(Haut) Qu’entends-tu par ces paroles ?
TIKAL – Ces mots étaient le début de la prophétie du Chaos.
KNUCKLES – Qu’attends-tu pour annoncer la suite ?
TIKAL – Je ne la connais pas, ma grand-mère m’a dit que le jour où elle se réalisera l’humanité devra choisir de faire confiance ou non au prophète qui la sauvera ou la fera disparaître.
KNUCKLES – Qui est ce prophète ? Parle !
TIKAL – Celui qui sera capable de contrôler l’énergie du Chaos…
KNUCKLES – Sonic ! Encore Sonic, c’est toujours lui, il y en que pour lui !
TIKAL – La prophétie parlait aussi d’un peuple noir qui avait été crée par un peuple ancien vivant sur Terre pour éliminer leurs descendants si leurs avancées technologiques ne respectaient plus la nature.
KNUCKLES – C’est vrai, la pollution est un vrai fléau mais tout de même ils sont un peu durs…ce ne sont que des humains après tout, non ?
TIKAL – Je suis venu t’apporter ça. (Elle tend un morceau de papier jauni à Knuckles)
KNUCKLES – Qu’est-ce que c’est que cette antiquité ? Voyons… "Journal du Professeur Gerald"…C’est le grand père de Robotnik ! « J'ai découvert un spécimen des plus intéressants à l'entrepôt. Je pense que c'est une sorte de marionnette ou de robot fabriqué par un peuple ancien. Au début je n’étais guère intrigué, mais lors de mes expériences sur les émeraudes du Chaos, il s'est mis à bouger. Cela suggère la possibilité que même les civilisations anciennes savaient maîtriser la puissance des émeraudes du Chaos. Au cours de mes recherches sur divers documents au sujet de ces émeraudes et du robot, j'ai découvert que ce robot pouvait être quelque chose d'incroyable. Je ne veux pas trop m'avancer mais ce robot est peut-être la cause de la destruction de la Quatrième Grande Civilisation. Mais je crois que je ne suis pas encore tout à fait convaincu. »
TIKAL – C’est tout ce que j’ai retrouvé du journal, le reste doit être quelque part, ça ne s’arrête pas là.
KNUCKLES – Le robot dont il parle…Sonic l’a déjà rencontré, c’est Emerl, mais il est mort.
TIKAL – Lorsque Shadow a été libéré de la station spatiale où il a été construit : l’ARK, il y a cinquante ans, une autre capsule a été éjectée avec lui, elle contenait ce robot dont tu parles qui est la création de cette Quatrième Grande Civilisation, celle qui a crée la prophétie.
KNUCKLES – Si je comprends bien, Emerl avait un rôle à jouer dans la catastrophe qui devrait se produire ?
TIKAL – C’était sans doute leur arme principale.
KNCUKLES – Et le reste ?
TIKAL – Le peuple noir dont je t’ai parlé. Il sera celui qui attaquera l’humanité.
KNUCKLES – Il l’a déjà attaqué, Shadow a tué leur chef.
TIKAL – Ce n’était que la première vague qui résidait sur la comète noire, le gros des troupes attend encore ses ordres.
KNUCKLES – Et zut !
TIKAL – C’est tout ce que j’avais à te dire, il faut que tu en parles à Sonic, si c’est vraiment lui le prophète, il doit pouvoir arrêter les armées noires cette fois.
KNUCKLES – Attends !
TIKAL – Oui ?
KNUCKLES – Comment fais-tu pour disparaître et apparaître comme tu le fais à chaque fois ?
TIKAL – Je n’ai pas bougé d’ici, j’ai vu l’astre des morts, Pluton, enfler comme toi.
KNUCKLES – Mais d’où ?
TIKAL – Knuckles, je suis l’esprit de l’émeraude mère tout comme le Chaos et lorsqu’elle a été brisée, j’ai pu m’échapper et je vis sur cette île depuis plus d’un an. C’est pour ça que je sais ce qui est arrivé avec Black Doom, je t’entends souvent parler seul la nuit et je ne peux m’empêcher de t’écouter, tu as une voix qui porte, même si je ne voulais pas, je t’entendrais, alors j’écoute.
KNUCKLES – Tu as tout entendu ?!
TIKAL – Tout. Et je peux te donner un conseil : ne te plaint pas de vivre seul si tu n’ose pas parler aux femmes.
KNUCKLES – Parce que tu crois que c’est facile toi ?
TIKAL – Non mais pour quelqu’un qui combat et gagne aux cotés de Sonic, je pensais que ce ne serait pas si dur…
KNUCKLES – Mais j’en suis parfaitement capable !
TIKAL – Commence par dire à Rouge ce que tu penses vraiment.
KNUCKLES – Tu connais Rouge ? Cette espèce de voleuse qui salive au moindre bijou ?
TIKAL – Ce n’est pas ce que j’entends. Enfin, tu fais comme tu veux, je veux être ton amie, tu es bien censé veiller sur moi et sur le Chaos, non ?
KNUCKLES – Hum, oui…
Tikal disparaît et laisse place à une boule lumineuse.



SCENE IV

La maison de Vanilla, forêt de la feuille

Entrent Vanilla, Cream, Cheese et Amy

VANILLA – Alors Cream, Amy, Cheese, comment s’est passé votre journée ? Venez vite m’embrasser. (Elles l’embrassent)
CREAM – Très bien maman, Vector voulait savoir si…(bas, à Amy) Qu’est-ce que je devais dire déjà ? J’ai le trac.
AMY – Vector vous demandais si il pouvait vous inviter à dîner dans trois jours à Station Square chez la Divette.
CREAM, bas à Amy – Tu es sûre que c’était ça ?
AMY, à part – Non mais la divette est le restaurant le plus romantique de toute la ville.
VANILLA – Mais avec plaisir. Ce cher Vector, il est un peu fou mais c’est un charmant garçon.

La suite : http://www.sonic-online.net/forum/viewtopic.php?t=4835

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
 
Une nouvelle pièce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» [Recherche] Recherche pièce BIONICLE de Bohrok
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Staggering Sword : La Renaissance :: Salle des créations :: Vos écrits-
Sauter vers: