The Staggering Sword : La Renaissance

Le retour de l'épée élémentale de la foudre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Folie des Grandeurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Arsen Lapin
Cinq émeraudes
Cinq émeraudes
avatar

Nombre de messages : 163
Mot aux membres : : Et un bisou dans le cou, et un couteau dans le dos !
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: La Folie des Grandeurs   Ven 14 Avr - 12:38

De l'infiniment petit ...


Je regardais mes mains. Mes yeux virent au-delà du réel. Je vis les molécules, amas d’atomes. Les électrons gravitaient autour de leur noyau. Ils se mouvaient si vite qu’il était impossible de prévoir leur position. Je tendis la main, saisis un électron entre le pouce et l’index. Les scientifiques disent que les électrons sont constitués de quarks. Qu’en savent-ils ? Ces petites sphères sont si petites... . Je sentis entre mes doigts les défauts de la particule. Non, ce n’était pas une sphère. Je sentis un cratère, aussi chaud qu’un volcan ; je sentis une étendue lisse, aussi humide qu’une mer. Je contemplais la petite boule. Je tenais en ma main un électron ; je tenais en ma main une planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanficsg.new.fr/
Arsen Lapin
Cinq émeraudes
Cinq émeraudes
avatar

Nombre de messages : 163
Mot aux membres : : Et un bisou dans le cou, et un couteau dans le dos !
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La Folie des Grandeurs   Ven 14 Avr - 12:39

... à l'infiniment grand


Je levais les yeux vers les étoiles. J’aimais beaucoup regarder les étoiles. Et les planètes. Je scrutais le ciel. A ma grande déception, je ne vis ni Vénus ni Mars. Je fermais les yeux. Apparurent Mars et vénus, mais aussi la Terre, Mercure et Pluton. Je vis même le Soleil. Les planètes tournaient. Les planètes, les « astres qui bougent ». Elles tournoyaient autour du Soleil, chacune à son rythme. J’en attrapais une, la tournais mille et mille fois dans ma main, la relançait. Puis se fut tout le système qui se logea dans le creux de ma paume, les orbites chatouillant ma peau. Le système entier se mit à tourner. Il fut rejoint par Proxima du centaure et par bien d’autres systèmes, et ensemble ils formèrent une galaxie. Les galaxies formèrent des amas de galaxies, les molécules formèrent des macromolécules.


J’ouvris les yeux. Je regardais l’Univers, qui s’étendait sans fins et sans limites, de l’infiniment grand à l’infiniment petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanficsg.new.fr/
 
La Folie des Grandeurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Une petite graine de folie (enfin, un arbuste)
» Bordeaux 2010 - Un autre millésime de folie à nos portes ?
» Judo ! viens voir la folie des dindeurs !
» Précision sur la Folie
» coup de folie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Staggering Sword : La Renaissance :: Salle des créations :: Vos écrits-
Sauter vers: