The Staggering Sword : La Renaissance

Le retour de l'épée élémentale de la foudre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'une guerre juste ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Lun 8 Jan - 23:28

Ce sujet, assez intéressant, je dois dire, m'est venu lors de l'écriture d'une fanfiction nommée Hyper Sonic. Je présente rapidement la pièce :
Chaque fan de Sonic sait que Black Doom a attaqué la Terre dans "Shadow the hedgehog" et qu'il a été tué par Super Shadow ainsi que tous les autres aliens de la Black Comet des envahisseurs. Dans cette pièce, son frère, Lord Faith Doom, président du continent rouge sur la Black Planet, déploie ses forces sur Terre après avoir lancé un ultimatum.
Il accuse la Terre de construire des armes avec les émeraudes du Chaos et de s'en être servis pour détuire la Black Commet, il exige également que Sonic et Shadow, les bouchers qui ont tué des centaines d'aliens soient jugés et condamnés. La critique des Etats-Unis occupe une grande partie de la pièce, ici, je vous présente l'extrait sur la guerre juste, Lord Faith Doom discute avec le capitaine du vaisseau qui a amené les premiers soldats sur Terre.

Citation :
ACTE TROISIÈME


Scène Première
La comète de Halley, le grand hangar, Jour 10, 8h23.

Les soldats sont tous là, dans le public. Entrent Lord Faith Doom et Regius.
REGIUS. Soldats, notre président, le très respectable Lord Faith Doom, aimerait faire une déclaration.
DOOM. Soldats du continent rouge, je suis content de vous, je vous félicite pour les bons progrès que vous avez fait, la planète Terre sera bientôt occupée. Pour une fois, la guerre sera courte, votre pays est fier de vous. Chaque jour le président des Etats-Unis perd un peu de son pouvoir sur le monde, bientôt, ce seront les autres pays qui mèneront la guerre à leur place, notre armée doit être forte, notre armée doit être efficace. Aidez les populations du mieux que vous pouvez car vous menez une guerre juste, une guerre qui est le seul moyen de maintenir la paix et la tranquillité dans l’univers. Que Dieu vous bénisse, que Dieu bénisse le continent rouge !
(Applaudissements)
REGIUS. Merci, monsieur le président. (Les soldats sortent)
DOOM. Cela fait déjà cinq jours que nos troupes ont envahi la Terre et nous commençons à voir les premiers résultats, c’est encourageant.
REGIUS. Mais quel est votre véritable but ?
DOOM. Je veux éviter un autre désastre, mon frère est mort à cause de ces émeraudes.
REGIUS. Nous savons tous que vous détestiez votre frère, quel est votre véritable but, président ?
DOOM. Quoi, tu m’accuses de mentir ?
REGIUS. Pas du tout ! Je vous demande simplement pourquoi vous et le gouvernement, vous attaquez cette planète. Il y a sûrement quelque chose, on ne dépense pas des milliards sans avoir une idée derrière la tête.
DOOM. Parce que la sécurité ne vaut pas cette dépense, selon vous, capitaine ?
REGIUS. Pas la sécurité seule, ce n’était pas une menace directe. Quelles richesses renferme cette planète ?
DOOM. De l’hydrogène.
REGIUS. Je m’en doutais, il manquait les intérêts économiques…
DOOM. Jamais nous n’aurions déclenché une guerre sur une planète sans richesse, cela aurait été un suicide économique.
REGIUS. Oui mais est-ce qu’on ne s’éloigne pas de la guerre juste ?
DOOM. C’est une guerre juste car notre but est juste : rétablir la paix et la tranquillité.
REGIUS. Mais ce sont leurs affaires, vous ne croyez pas ?
DOOM. Lorsqu’une de nos comètes est pulvérisée en moins de dix secondes par un seul être, cela devient notre problème, capitaine.
REGIUS. Oui, bien sûr.
DOOM. Nous éradiquons le mal qui règne dans le cœur des hommes et menace notre peuple dans cette guerre purificatrice. Je fais la guerre pour le bien.
REGIUS. Mais ces morts…
DOOM. Dieu reconnaîtra les siens.
REGIUS. Croyez-vous que c’est moral ? Je veux dire, tuer, faire la guerre…
DOOM. Je lis en vous comme dans un livre, vous êtes un pacifiste.
REGIUS. Non, seigneur, croyez bien que je fais ce qui est nécessaire pour mon pays.
DOOM. Mais cela provoque en vous des émotions, vous ne supportez pas ce que vous faites, vous pensez que c’est mal, n’est-ce pas ? Les pacifistes sont les plus meurtriers parce qu’ils laissent tuer, je refuse de laisser mourir des innocents. Nos compatriotes de la Black Commet et ces gens dans le désert, agressés injustement par les Etats-Unis, doit-on laisser ces crimes impunis ? Comme un bon pacifiste ?
REGIUS. Doit-on forcément les punir par la violence ?
DOOM. La violence est inévitable, les humains sont violents et ne comprennent que la violence.
REGIUS. Lorsqu’on est forcé d’utiliser la violence, on a déjà perdu.
DOOM. En effet, nous avons perdu, nous avons perdu une comète et trente mille de ses occupants.
REGIUS. Le responsable de ce massacre devrait être puni durement.
DOOM. C’est la mort qui attend Shadow si on le retrouve.
REGIUS. Pour vous, ce n’est que Shadow le coupable ?
DOOM. C’est lui qui a lancé l’attaque qui a détruit notre comète.
REGIUS. Alors, c’est lui, l’être isolé, le coupable ? Il est seul et nous sommes un gouvernement ? C’est pour ça qu’il est coupable et que nous sommes innocents ?
DOOM. Et de quoi serions-nous coupables, monsieur le raisonneur ?
REGIUS. De ne pas avoir empêché Black Doom d’attaquer la Terre.
DOOM. Il a détourné une mission de ravitaillement…
REGIUS. En hydrogène… Je comprends mieux à présent, si Black Doom avait réussi son coup, le continent rouge aurait envoyé son armée pour l’arrêter, aurait signé des traités, fait de la Terre une base providentielle et un client privilégié pour le marché de l’hydrogène…et aurait gardé une bonne image ! En effet, président, nous avons perdu, beaucoup perdu.
DOOM. Vous êtes intelligent, capitaine. Peut-être même un peu trop intelligent, c’est dangereux lorsque des fanatiques que les pacifistes laissent agir circulent sur notre territoire. L’émotion et la crédulité causée par cette émotion, c’est ce qui crée le fanatisme, ne l’oubliez jamais. Les justes n’ont pas d’émotion.

J'attends vos réactions.

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Aerandir
Possesseur de la Staggering Sword
Possesseur de la Staggering Sword
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 29
Mot aux membres : : Peu importe où l'on va, l'important, c'est le voyage.
Date d'inscription : 09/05/2005

Feuille de personnage
Nom: Edgar BriseCrâne
Race: Nain
Points de vie:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Mar 9 Jan - 1:14

Hum. Une critique un peu violente tout de même, il est impossible d'adhérer un tant soit peu aux propos de Domm (on sent là l'influence de l'auteur)

Je ne citerais que Star Wars, qui, bien qu'on en dit souvent que c'est de la philo de bazar, résume finalement bien la question, et L'Utopie de Thomas More. (pour les détails)

Tout d'abord je commencerais par la traditionnelle question : qu'entend-t-on par guerre?

Si on parle de guerre en tant qu'offensive, alors il ne peut, selon moi, en exister. Je doute que quiconque défende une déclaration de guerre "comme ça", sauf autre motif que le gain économique ou des mensonges (et bien que caricatural je suis alors très proche de la guerre en Irak...).

Mais nous savons tous que c'est plus compliqué que ça : en Irak, il y avait un prétexte : un dictateur. Entendez par là un dictateur qui gênait, car il n'a pas le monopole du genre, mais curieusement, ceux qui commencent sous le manteau avec les USA (voire d'autres puissances, les USA n'en sont qu'une parmi d'autres) n'ont pas d'ennuis de ce genre. Voir la politique de Reagan dans les années 80 : soutien économique (voire militaire) aux dictatures anti-communistes !
Mais certes contexte de guerre froide. Ah des excuses, il y en aura décidément toujours.

Citons Star Wars pour être un peu plus contemporain : l'idée est simple mais pourtant le principe demeure. Toutes les guerres ne sont pas des guerres ouvertes. Voir la seconde guerre mondiale : tout le monde savait qu'Hitler s'y préparait et personne n'a bougé. Probablement parce que l'opinion publique (mondiale) n'aurait supporté une seconde guerre, qui pourtant a eu lieu, et qui aurait pu être étouffée. (sinon empêchée)

Revenons à Star Wars : la République n'a d'autre choix que de prendre les armes contre les séparatistes, qui attaque les systèmes éloignés. Et que faire d'autre? Laisser ces peuples être réduits en esclavage? (cf Wookie)
Donc, guerre juste selon moi ; dans la mesure où tout le monde ignore les enjeux réels de cette guerre : affaiblir l'ordre Jedi et créer un climat de discorde et de peur propice à un accès facilité au pouvoir pour un personnage charismatique.
Là, on remplace les jedis par l'ONU, le climat de peur existant déja, et on a le monde d'aujourd'hui en caricaturé.

Mais selon moi, la vraie guerre juste, c'est celle que mènent les rebelles : opressés, ils se défendent contre "l'envahisseur" : non dans le but de détruire leurs ennemis, mais dans le but de protéger les leurs. Après, je dirais que la haine est presque inévitable dans une guerre, car il est plus facile de tuer ce qu'on hait. Mais il faut attaquer pour défendre, comme dit le dicton, "la meilleure défense c'est l'attaque".
Mais si on ne peut nier des intentions louables des rebelles, que penser de terroristes qui finalement affirment les mêmes convictions? Tout simplement l'usage intempestif de la violence : je n'adhère et n'adhèrerais jamais au principe des victimes collatérales *nécessaires*. Ce mot sonne comme une hérésie.
Alors faire péter une académie militaire russe cause génocides tchéchène par exemple, ça serait défendable, bien que discutable. Mais faire péter des civils pour tuer deux militaires, c'est pas défendre son peuple, c'est l'utiliser.

C'est là que je renvoie à l'Utopie : les Utopiens ne mènent la guerre que pour défendre les leurs ou leurs alliés. Tiens, ça me rapelle la première guerre mondiale : tout le monde connait son histoire, non? Jeu d'alliance et en quelques semaines, l'Europe entière est en guerre. Pour n'avoir fait que "défendre ses alliés". Triste non? Et pourtant, que fallait-il faire? Laisser tomber des alliés pour un attentat terroriste imputé à des extrémistes? (où que soit la vérité) Ou alors participer à cette guerre meutrière?

Et bien, j'estime que la frontière est franchie quand l'ennemi entre dans le territoire qui n'est pas à lui. Car si tous laissaient aux autres le soin d'attaquer le premier, la guerre n'aurait pas lieu. Néanmoins, c'est la "confiance" dans les autres qui manque. Car on fait toujours l'erreur de confier la guerre aux militaires, ce qui est aussi aberrant que de faire de la vie politique un métier. Autrement dit, leur fonds de commerce. Ces gens là ne sont là que si la guerre existe, ils ne sont pas là pour l'entamer.

Et pour conclure, finissons tout de même par un mot sur cette fameuse guerre, justement : rapellons que les jeunes français pensaient qu'en quelques semaines ils seraient à Berlin. Il leur fallut quatre ans et des millions de morts. Alors, bourrage de crâne médiatique, déja? Il y a un siècle? Certes. Mais également conviction affirmée qu' "on est les plus forts, qu'on va gagner". On ne pense pas à éviter une guerre qui pourrait tuer des français, on pense à la terminer vite car on ne peut la perdre.
Mais rien n'est pire qu'un ennemi confronté à la mort, et ça, les américains l'apprennent en ce moment : car malheureusement, pour les fanatiques, il n'y a d'autre choix possible que la mort : pour eux, ou pour les "infidèles".

Voila voila. Des commentaires sur ceci?

_________________
Mieux vaut se mépriser et se surprendre que s'estimer et se décevoir.
Sans doute connait-on mieux ceux qu'on a du mal à cerner que ceux qu'on cerne immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Jeu 11 Jan - 23:03

Bien sûr, ce que tu dis est extrêmement intéressant.

Je précise que ce que dit Doom est une thèse qui existe (hors les émotions interdites qui sont une caractéristique du peuple alien dans la pièce) et que j'ai vue citée par des philosophes. Je ne dirais pas lesquels, d'ailleurs, ils ne sont pas connus.

Parlons-en des rebelles, mais au lieu de vous proposer un long discours que je saurais beaucoup moins bien organisée qu'Aerandir, je me propose de citer un autre passage de la pièce à propos de sa définition de la guerre juste menée par les rebelles :

Citation :
Entrent Sonic et Tails.
SONIC. Il y en a encore beaucoup ?
TAILS. Je crois qu’on a éliminé les principaux, Sonic, j’aimerai que nous nous arrêtions.
SONIC. Arrêtes-toi si tu veux mais moi, je n’en ai pas fini !
TAILS. Tout ce sang… cette guerre… qu’apporte-elle ? Le moyen d’en obtenir une de plus par la suite ? A quoi bon ces corps d’humains ou de monstres, sanglants ou pourrissants ? A quoi bon cette violence, ce massacre, ce pillage qui ne profitera même pas ? Pourquoi tuer ces aliens, sont-ils plus coupables que nous ? Sonic !
SONIC. Je ne t’écoute pas, Tails.
TAILS. Sonic ! Ecoute-moi, on ne peut pas faire ça ! Qui nous donne le droit de tuer ces bêtes ?
SONIC. Eux-mêmes, en nous attaquant, préfères-tu te laisser te faire tuer ?
TAILS. Qu’ils me tuent et je quitterai l’enfer.
SONIC, touché. Arrête de dire n’importe quoi, nous allons les battre et la paix reviendra…
TAILS. Ils sont des milliers et ils attaquent partout, tu es exceptionnel, Sonic mais tout seul, tu n’y arriveras pas.
SONIC. Alors je me battrai jusqu’au bout ! Que ce soit les robots d’Eggman ou ces créatures, c’est pareil !
TAILS. Non, ce n’est pas pareil, Sonic, écoute-moi, ce sont des êtres vivants, on a pas le droit de faire ça…qui sommes-nous pour décider s’ils ont droit à la vie ? Es-tu sûr que nous sommes dans le camp des gentils ? Que nous faisons ce qui est juste ?
SONIC. Je fais ce qui est juste, ce qui arrive n’a plus d’importance, je n’abandonnerai jamais le combat.
TAILS. Rien n’est juste dans une guerre.
SONIC. Alors lorsque nous faisions la guerre à Eggman, que nous l’écrasions pour l’empêcher de conquérir la Terre, toutes nos aventures, tout ça, c’était injuste ?
TAILS. C’était notre petite aventure, ça n’avait rien d’une guerre, nous empêchions un savant fou de dominer la planète, comme dans les films. Aujourd’hui, c’est différent, ce sont des nations, des planètes entières qui sont en guerre et chacun d’eux tuent des innocents. Il n’y a plus de bons et de méchants, il n’y a plus que la souffrance. Regarde-les, tous. (Entrent des citoyens, blessés ou infirmes) Vois-tu où cela nous mène ?
SONIC. Tu es encore un enfant.
TAILS. Non mais je vois le monde bien plus vrai que les adultes. Sonic, tu es le héros, tu es mon héros, tu n’as pas le droit de réagir comme ceux qui souffrent.
SONIC. Parce que tu crois que je ne souffre pas ? (Il tombe à genoux)

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Aerandir
Possesseur de la Staggering Sword
Possesseur de la Staggering Sword
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 29
Mot aux membres : : Peu importe où l'on va, l'important, c'est le voyage.
Date d'inscription : 09/05/2005

Feuille de personnage
Nom: Edgar BriseCrâne
Race: Nain
Points de vie:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Ven 12 Jan - 0:43

D'un point de vue purement syntaxique, j'aurais vu davantage, à la place de

Citation :
Non mais je vois le monde bien plus vrai que les adultes. Sonic, tu es le héros, tu es mon héros, tu n’as pas le droit de réagir comme ceux qui souffrent.

ceci :

Citation :
Peut-être mais je vois le monde bien plus vrai que les adultes. Sonic, tu es le héros, tu es mon héros, tu n’as pas le droit de réagir comme ceux qui souffrent.

Après, je trouve les points de vue plus intéressants (comme je l'ai dit celui de Doom me parait guère recevable bien qu'il satisfasse 1/3 des Américains environ).
Sonic se bat pour protéger les siens : il est dans la logique de la guerre, à savoir tuer ou être tué, et peu lui importe de tuer des gens qui, finalement, sont comme lui. C'est en fait quelqu'un qui a pris sa décision avant, après avoir réfléchi (ou pas) et qui maintenant ne se pose plus de questions.
Alors que Tails, lui, pense perpétuellement à ce qu'il est en train de faire, et se voit encore à travers les ennemis. Car malheureusement la guerre tue des soldats mais ce sont bien leurs supérieurs qui les envoient à la guerre.

HS: bien loin le temps où les seigneurs qui se faisaient la guerre combattaient en duel ou désignaient un champion pour se battre. La guerre touche tout le monde car tout le monde croit que dans le monde actuel une guerre est impossible. L'ONU, l'UE, etc, tout ces gens réagiraient en cas de guerre, donc la guerre ne concerne que les "états voyous". C'est pas nous, on s'en fiche. Et bref, si on nous attaque, on répliquera. Plus de reddition possible : car le but, maintenant, c'est de bien montrer à travers les médias à quel point c'est con, une guerre. Or ça, tout le monde le sait, mais ceux qui la font, les dirigeants, s'en foutent pas mal.

Re sur Sonic : Tails, dirais-je, a raison en théorie, mais la théorie n'est pas la pratique. Vouloir mourir pour en finir est effectivement le fait d'un enfant, mais d'un autre côté, est-ce que se battre en vaut la peine? Si ça provoque plus de souffrances, ça n'a aucun intérêt.
Mais rien qu'au nom de l'espoir, je pense que oui, et je partage l'avis de Sonic en quelque sorte. Un vrai soldat ne se voit pas dans son ennemi, car sinon, il hésite, et s'il hésite, il meurt. De plus Sonic est un héros et doit inspirer le courage aux gens qui croient en lui.

Après, rien ne dit que la méthode est la bonne : en fait, cf Star Wars, souvent la guérilla est la bonne tactique. Contre un adversaire plus puissance, la ruse est plus efficace. Mais on ne connait pas le contexte, donc on ne peut pas en juger. On peut juste présumer que abandonner maintenant apporterait son lot de souffrances, et dans ce cas là, qu'il serait possible de monter une rebellion et de vaincre. On pourrait aussi penser que l'ennemi exterminera jusqu'au dernier les citoyens. Et c'est sans doute pour parer à ceci que Sonic se bat.

Imago: cette thèse est quand même difficile à défendre, du moins présentée en ces termes. Disons que les premières répliques suppriment toute la crédibilité de Doom. Après, on est forcés de reconnaitre qu'il a réponse à tout et que ce qu'il dit est cohérent, mais se base quand même sur des présupposés qu'il convient de remarquer :
1) qu'il s'agit d'une menace directe : point discutable car on peut parler de précaution. Mais Saddam ayant, en l'occurence, été installé au pouvoir par les Américains, c'est quand même un rien ridicule.
2) qu'une guerre peut être juste : pour défendre qui, des gens qui n'ont rien demandé?

A mon avis, c'est les deux points incroyablement discutables sur lesquels s'appuient la guerre en Irak. Après, pour cette pièce, il est clair qu'il s'agit encore de quelque chose de pire, mais à vrai dire, les aliens n'ont pas grand chose à envier aux terriens là dedans.

Mais bon, à mon avis, la guerre est due à un phénomène plus vaste, que j'appelerais "la subversion de la démocratie" et que je développerais si ça intéresse quelqu'un. Pour résumer ça brièvement, disons que le peuple censé gouverner "accepte" les actions du gouvernement qui semble plus viser ses propres intérêts.

_________________
Mieux vaut se mépriser et se surprendre que s'estimer et se décevoir.
Sans doute connait-on mieux ceux qu'on a du mal à cerner que ceux qu'on cerne immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tails'Shadow
Administrateur Neutral
avatar

Nombre de messages : 1398
Mot aux membres : : Bonne chance aux joueurs du loup-garou !
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Heidi Vanstreiter
Race: Elfe
Points de vie:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Ven 12 Jan - 13:56

Je ferai beaucoup plus court qu'Aerandir.

Déjà, pour moi la guerre c'est, en de vulgaires termes, lorsque deux camps s'affrontent pour une raison. Donc, la guerre nécessite pour moi des victimes, une mobilisation. Bref, une guerre c'est ni plus ni moins qu'une partie de TA.

Doom, pour résumer, pense que seule la violence est remède à la violence : on guérit le mal par le mal. Cela sous-entends qu'il ne comprend rien aux négociations, et par conséquent qu'il est lui-même violent. A mon avis, penser qu'il faut guérir a violence par la violence n'est qu'un prétexte car en réalité, c'est lui qui a toujours agit par violence. ( cf. les Etats-Unis disant mettre fin au règne d'un dictateur. )

Pour Sonic, il pense juste quand il défend sa patrie, moi je veux bien, mais la meilleure défense c'est l'attaque. Se défendre, c'est faire appel à la violence, est-ce injuste pourtant ? Toute guerre est en effet injuste si l'on pense que l'implication de la mort l'est.

Donc, qu'est-ce que juste ? juste, si l'on pense que cela veut dire que l'on se bats pour un idéal qui serait bénéfique non pas à son propre camp, pose un problème dans le concept de la guerre : Comment un camp attaqué par l'autre pourrait lui vouloir du bien ?

Reprenons Starwars : les Jedi sont-ils juste, en posant qu'ils se défendent et en voulant le bien des autres ? Alors, il faut faire appel à un nouveau "camp" : le monde. Les Jedi se battent pour une cause qu'ils pensent bonne pour autrui, elle est pour eux juste, cela ne veut pas dire qu'elle est finalement bonne pour autrui mais en tout cas qu'elle cherche à l'être, alors que le camp de l'Empire ne fait profiter que son chef.

Donc en combinant un peu tout cela, on obtient qu'un camp juste n'est pas directement impliqué dans la guerre, mais qu'il cherche à l'éviter. En conséquence, il prône la non-violence, ce qui va à l'encontre de ma vision de la guerre et celle de Doom. Donc, pour moi, une guerre juste ne peut exister en tant que telle. Après, le débat reste ouvert...

_________________
[Tu neque habero to parere,
Ego capere succedere.
Qui tuus corpus, tuus ignis, et tuus spiritus
Aperires meum.]
- Extrait d'une formule de magie noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yashn.org
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Lun 15 Jan - 22:12

Aerandir : Je serais intéressé par ton article sur "La Subversion de la démocratie"

Les lumières que vous avez faites sur le texte m'ont permis de pousser plus loin la réflexion sur la guerre juste.
D'abord, parlons de la thèse de la violence. Il s'agit d'une question où mon avis est profondément mitigé, en cela, je suis à la fois Sonic et Tails. En tant que soldat sur le terrain, ma seule préoccupation serait de survivre et de garder mes plus proches camarades en vie et cela passe nécessairement par la destruction de l'ennemi, avec lequel, habituellement, on a pas le temps de discuter.
Tails n'est pas un soldat sur le terrain bien que phyisiquement il soit bien présent et impliqué dans la bataille, il ne tue jamais directement ses adversaires, il n'est donc pas dans l'action mais dans la reflexion. Ce qui, sur le terrain, est une grave erreur lorsqu'on a pas un héros comme Sonic pour nous protéger, Tails refuse de suivre la maxime de la résolution et préfère comprendre ce qu'il fait et douter. Il se comporte en enfant car il n'est n'est pas conscient qu'il se trouve au milieu d'un champ de bataille et qu'il est potentiellement en danger de mort.
D'un autre côté, il se rend compte ce qu'est réellement une guerre et je pense que si je voyais un champ de bataille pour la première fois, je réagirais comme lui, car tous ces combats contre des robots qui ne sont que des machines n'étaient finalement pas si condanmables, ce ne sont que des morceaux de métal assemblés sans esprit. Ici, c'est autre chose, le sang gicle, les hommes et les aliens agonisent près de lui, appellent à l'aide, supplient qu'on les épargnent... il se sent tout d'un coup assassin, meurtrier et non plus justicier.

Pour ce que dit Doom, je souhaiterais des éclaircissements par rapport à sa thèse, quelles répliques en particulier le décrédibilisent tant ?

Sinon, je voudrais vous présenter un nouvel extrait, celui qui fait référence à la torture... cf Gutanamo etc...

Citation :
Scène IV

Sur la comète de Halley, l’intérieur a été agrandi et a pris une couleur violette. Jour 2, 18h46.

Amy est sur scène, attachée sur une planche qui semble être vivante, elle sanglote. Entrent Lord Faith Doom et Regius.
DOOM. Voilà donc notre prisonnière, que lui avez-vous fait ?
REGIUS. Nous lui avons injecté le sérum expérimental X255, elle réagit plutôt bien.
DOOM. Cela ne la tuera pas ?
REGIUS. Il y a très peu de risques d’après nos scientifiques, les effets secondaires peuvent déclencher des douleurs d’estomac et des hallucinations mais rien de plus.
DOOM. Je l’espère car il faut qu’elle parle.
REGIUS. Elle parlera, seigneur, elle parlera.
DOOM. Je l’espère pour vous, capitaine Regius, ou vous testerez personnellement votre nouveau sérum révolutionnaire.
REGIUS, soudain très inquiet. Interrogez-la, monseigneur, je réponds de sa réponse.
DOOM, s’approchant d’Amy qui sanglote toujours. Jeune fille, tu as eu l’outrecuidance d’attaquer Black Doom, aujourd’hui tu en payes le prix… cependant, je puis alléger ta souffrance si tu me dis où se trouvent Sonic et Shadow.
AMY. Vous… ah… Vanilla, c’est toi, est-ce que Sonic est revenu ? (Un temps) Je me sens toute drôle, il vient de me prendre dans ses bras…
DOOM, à Regius, mécontent. Elle parle, n’est-ce pas ?
REGIUS. Ce sont des hallucinations passagères, monseigneur, elle va parler… (Il s’approche d’elle) Tu vas parler, petite garce !
AMY, regardant le ciel, d’adressant à Sonic qu’elle voit dans son illusion. Ces oiseaux sont merveilleux, est-ce que le soleil est levé ? J’aimerai tant m’allonger sur l’herbe pour regarder l’aurore avec toi… Tu veux bien ? Je veux goûter ce moment divin en ta compagnie, prendras-tu ma main, mon prince ? Je sais que tu le veux mais que n’oses pas, cette timidité extravertie me touche et je t’en aime encore davantage…
DOOM. Capitaine Regius…
REGIUS, secouant Amy. Tu sais où tu es, petite conne ? Réponds-moi ! Réponds au seigneur Doom ou tu seras battue, fouettée et…
AMY. Je me sens meurtrie par l’amour, ce démon aux bras puissants m’élance contre celui que j’aime et l’étouffe…
DOOM. Regius…
REGIUS. Attendez, monseigneur, je vous jure qu’elle va parler, laissez-moi juste quelque temps seul avec elle et je vous assure que je vais lui délier la langue.
DOOM. Je vous donne cinq minutes et pas une de plus. (Sort Doom)
REGIUS. Alors comme ça, sale garce, tu ne veux pas parler ! (Il fait un signe et la planche vivante ressert les liens autour de ses poignets et de ses jambes)
AMY. Non…
REGIUS. Je t’ai dit que ça irait mal si tu ne te montrais pas coopérante… (Il sort une lame rouge) Cette rougeur va teindre ton corps si tu ne parles pas… (Il fait passer la lame sur le bras droit d’Amy qui commence à saigner)
AMY. J’ai froid…
REGIUS. Il ne fait pas chaud ici, si tu veux, on peut baisser un peu la température.
AMY. Laissez-moi… (Un temps) Ce silence…
REGIUS. Maintenant, réponds-moi… où est Sonic ? Si nous le capturons, tu auras la vie sauve, tu pourras peut-être même vivre sur notre planète, en démocratie, tu seras libre si tu réponds…
AMY. Que vous ai-je fait ?
REGIUS. Rien… c’est votre planète qui a agressé la notre.
AMY. Black Doom a envoyé son armée sur notre planète, les hommes n’ont fait que se défendre… j’ai mal…
REGIUS, avec colère, sortant un fouet de la même couleur que la lame. Tu crois que c’est si simple ? (Il la frappe un grand coup sur la poitrine, elle hurle) Nous avons fait un marché avec les humains, nous les défendons contre les menaces et faisons d’eux nos alliés et ils détruisent l’une de nos comètes !
AMY. Black Doom voulait nous tuer…
REGIUS. Nous étions en route pour l’arrêter, cet idéaliste, haineux des humains, n’en avait plus pour longtemps et cependant, Sonic et Shadow ont voulu jouer aux héros… toi aussi, apparemment ! (Il frappe une nouvelle fois, nouveau hurlement) Vois-tu où cela te mène, salope ?
AMY. Laissez-moi ! Laissez-moi !
REGIUS. Tu parleras, oh oui, tu parleras ! Pense à l’état dans lequel il va te retrouver, s’il te retrouve ! Parle et je te libère, je t’offre la démocratie !
AMY. Sonic ! Sonic !
REGIUS, hurlant. Parle ! C’est ce qu’il veut, il veut te retrouver ! Vas-tu te laisser mourir dans d’atroces souffrances ? Crois-tu que c’est ce qu’il veut ? Hein ?
AMY. Je vois des formes de toutes les couleurs, je vois Sonic…
REGIUS. Continue, ça fait avancer notre science…
AMY. Quoi ?
REGIUS. C’est la première fois que nous testons le produit que tu as dans les veines… c’est très intéressant pour nous…
AMY. Vous êtes horrible…
REGIUS. Je fais ce qui est nécessaire. (Nouveau coup.) Il te reste une minute pour parler ou bien, je vais chercher la petite lapine de tout à l’heure et elle aura droit à bien pire que toi…
AMY. Non ! Non ! Pas Cream, monstre, pas Cream !
REGIUS, hurlant. Alors dis-moi où sont Sonic et Shadow ! Dis-le !
AMY. Ils sont… je ne sais pas !
REGIUS. Tu crois que je vais avaler ça, connasse ? Réponds !
AMY. Sonic est souvent…
REGIUS, faisant claquer son fouet près de l’oreille d’Amy. Continue…
AMY. Aux Ruines Mystiques, avec Tails ! Mais il court partout sur la planète !
REGIUS. Comment le trouver ? (Cinq secondes, il la fouette violemment) J’ai dit : Comment le trouver ?
AMY. C’est le seul être vivant capable de dépasser la vitesse du son… c’est le seul… le seul…je vous le jure… le seul… le seul… (Entre Lord Faith Doom)
DOOM. J’espère pour vous, capitaine, qu’elle a dit ce qu’elle avait à dire.
REGIUS. Oui monseigneur, elle a avoué que Sonic était souvent dans les Ruines Mystiques et qu’il était le seul être vivant à pouvoir dépasser la vitesse du son…
DOOM, menaçant. Oui… ce n’est pas très satisfaisant, capitaine.
REGIUS. C’est tout ce qu’elle sait, monseigneur…
DOOM. Alors elle ne nous sert plus à rien.
REGIUS. Permettez-moi, seigneur, de vous contredire, elle est amoureuse et connaît bien le hérisson. Je pense que si elle reste à bord, nous aurons plus de chances de le faire venir ici une fois que nous l’aurons trouvé…
DOOM, après un temps de réflexion. Vous avez raison, capitaine. Vous connaissez ce sentiment que l’on appelle amour.
REGIUS. Oui, seigneur.
DOOM. C’est que vous connaissez aussi son opposé, la haine, ces sentiments empêchent l’efficacité, les passions font faire des choses futiles et irréfléchies. Je vous ai toujours reproché ce trop plein de sentiments, capitaine, mais pour une fois, ils nous ont été utiles. Tâchez de faire en sorte que cela reste le cas car contrairement à vous, je ne ferai pas de sentiments. Suis-je bien clair ?
REGIUS. Très clair, seigneur.
DOOM. Vous enverrez un de nos scientifiques pour faire l’analyse des effets du sérum X255 sur la jeune fille, une fois que vous aurez identifié les effets secondaires inutiles, vous les éradiquerez, ainsi nous pourrons commercialiser le produit. Avez-vous une idée de sous quelle forme vous le vendrez ?
REGIUS. Sous forme d’un gel douche nouveau qui ravivera les plus beaux souvenirs des usagers.
DOOM. Encore des sensations… Si cela peut permettre de nous enrichir, faites comme vous voudrez. Je juge à l’efficacité.
REGIUS. Je ne vous décevrai pas, seigneur.
DOOM. Je ne connais pas la déception, capitaine. (Il sort)

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Aerandir
Possesseur de la Staggering Sword
Possesseur de la Staggering Sword
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 29
Mot aux membres : : Peu importe où l'on va, l'important, c'est le voyage.
Date d'inscription : 09/05/2005

Feuille de personnage
Nom: Edgar BriseCrâne
Race: Nain
Points de vie:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Lun 15 Jan - 23:55

Pour le texte, déja j'ai pas trop compris ce que faisait le sérum (enfin, vu le contexte, je suppose qu'il s'agit d'une sorte de sérum de vérité expérimental qui a "quelques petits effets secondaires")

Sinon, le personnage de Regius me pose beaucoup de problèmes. Déja, on est loin du gentil pacifiste patriote du premier post de ce sujet. Enfin, il était presque compréhensible sur celui là, en gros, le brave militaire qui obéit aux ordres mais qui en pense pas moins. Instinct de conversation certes, mais c'est pas être égoiste que de se dire qu'on sera plus utile à son pays mort que vivant.
Mais là, c'est déja plus le même : et ça ne peut juste s'expliquer par la menace de Doom. Enfin, il est clair que la violence est ici inadaptée, idem pour le récital d'insultes. La panique, la peur de Doom? Il ne répondait pas comme ça juste avant. Alors, hormis évènement marquant entre les deux épisodes, ça me gêne.

Et d'autre autre côté : il n'est pas non plus à la hauteur des tortionnaires de Guantanamo. Parce qu'il ne fait pas souffrir pour le plaisir. Je passe volontiers sur les horreurs qu'il y a eu, mais en tout cas, ça n'avait rien de nécessaire, d'autant plus que tuer les prisonniers est par définition stupide. On veut qu'ils parlent, sinon on se ferait pas chier à faire des prisonniers qui coutent du pognon, mine de rien.
Bref, il est un peu le cul entre deux chaises, comme disent les gens vulgaires (ce qui n'est pas mon cas voyons)

Donc, j'aurais plus vu soit un psychopathe notoire, soit un personnage qui torture par nécessité. Ce qui n'est pas le cas. Sinon le texte se tient, les arguments se "valent" avec beaucoup de guillemets. En gros il se casse pas tout seul.

Pour le premier texte, c'est surtout la première partie, quand il dit qu'il va sur terre pour faire une guerre juste et qu'en fait il avoue que c'est pour les ressources naturelles. Et aussi quand il dit qu'il veut venger son frère alors qu'il le détestait et que c'était un taré.
En gros, j'aime bien ce début, même s'il est peu crédible, car il y a les deux ingrédients : la raison et le prétexte.

_________________
Mieux vaut se mépriser et se surprendre que s'estimer et se décevoir.
Sans doute connait-on mieux ceux qu'on a du mal à cerner que ceux qu'on cerne immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imago
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 785
Age : 28
Mot aux membres : : Pressez-vous de rire de tout de peur d'être obliger d'en pleurer.
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   Mar 16 Jan - 0:21

Tout d'abord, il faut savoir que la scène de torture est antérieure à la scène de discussion avec Doom. Je comprends tes objections sur le personnage et pour tout dire, j'ai longtemps hésité sur la personnalité de Regius, c'est pour moi quelqu'un de très compliqué : En effet, il obéit aux ordres mais cependant il réfléchit et essaie de comprendre ce qui se passe, d'où le fait que dans la scène avec Doom sur la guerre juste (qui est après la scène de torture) il commence à se poser des questions et à montrer sa vraie nature d'où le :

Citation :
DOOM. Mais cela provoque en vous des émotions, vous ne supportez pas ce que vous faites, vous pensez que c’est mal, n’est-ce pas ?

Regius n'a rien d'un gentil pacifiste :
Citation :
REGIUS. Le responsable de ce massacre devrait être puni durement.
Selon lui, Amy fait partie des responsables du massacre, mon erreur fut de ne pas mettre responsable au pluriel car en effet, lorsqu'il vient chercher Amy, il est persuadé qu'elle est coupable de la mort de Black Doom :
Citation :
Les derniers signaux de détresse de la comète noire ont transmis les signalements des agresseurs… (désignant Amy) tu en faisais partie.

Il est prêt à punir les terroristes, ceux qui ont assassiné ses compatriotes mais désarpouve la guerre généralisée comme finalement l'autre partie des américains...celle qui n'est pas pour la guerre mais pour la lutte anti-terroriste, les méthodes sont ensuite discutables et Regius utilise en effet des méthodes discutables.

Pour ce qui est des tortionnaires, Regius n'en est pas à ce niveau là, il ne fait pas souffrir par plaisir, je trouvais que la scène était déjà assez dure comme ça d'autant plus que la suivante avec Amy est assez chargée émotionnellement.

Il n'est pas pas psychopathe mais il ne torture pas non plus par nécessité, il le fait parce qu'il pense que c'est juste et parce qu'il veut la faire parler et non pas seulement parce qu'il y est obligé.

_________________
Pourquoi suis-je Roméo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagos.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une guerre juste ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'une guerre juste ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
» Litterature guerre sous-marine
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Staggering Sword : La Renaissance :: Salle des créations :: Vos écrits-
Sauter vers: